mardi 25 juillet 2017

Les autorités des tutelles diocésaine ou congréganiste se portent garantes devant l’évêque de l’authenticité évangélique du projet éducatif et de sa mise en œuvre dans les établissements qui relèvent de sa responsabilité pastorale. (Statut de l'Enseignement Catholique).

Le statut de l’Enseignement Catholique précise le rôle et la responsabilité de chacun au sein de son fonctionnement.

L’Evêque exerce une tutelle sur tous les établissements catholiques d’enseignement, qu’ils soient diocésains ou congréganistes.
Il mandate son autorité au Directeur Diocésain. 

Le Conseil de tutelle est appelé à donner son avis sur la reconnaissance canonique d’un établissement et sur le recrutement des chefs d’établissements.

Il a aussi pour rôle d’accompagner le chef d’établissement dans sa mission, et la communauté éducative qu’il dirige. Lors de la visite de tutelle, il fait le point sur la façon dont est exprimée, dans le projet d’établissement, la mission de l’Enseignement Catholique, éclairée par l’Evangile, et comment elle est vécue par les acteurs de la communauté éducative.

Le Conseil de tutelle s’intéresse aux choix effectués par l’établissement pour en comprendre la finalité et vérifie leur cohérence avec les orientations diocésaines. Il apporte soutien et conseil aux responsables et aux membres de la communauté éducative : il suscite une harmonie à vivre au quotidien, gage de sens entre le dire et le faire, et source de bonheur pour jeunes et adultes.

Enfin, le Conseil de tutelle encourage les personnes à développer et à faire vivre l’esprit de l’Evangile dans les temps et lieux de pastorale, mais aussi dans la façon d’enseigner et d’éduquer.

Le Conseil de tutelle diocésaine de l'Hérault est composé de six membres autour du Directeur Diocésain